Communiqué de presse – Vote de la reconstruction de l’incinérateur d’Ivry-Paris 13 : les associations resteront mobilisées


COMMUNIQUE DE PRESSE [Zero Waste France + Collectif 3R]
 Paris, le 26 janvier 2017:

Vote de la reconstruction de l’incinérateur d’Ivry-Paris 13 : les associations resteront mobilisées

 

Paris, le 26 janvier 2017 – Ce matin, les élus du Syctom ont fait un pas de plus vers la reconstruction de l’incinérateur d’Ivry-Paris 13, en validant la première tranche conditionnelle du marché public attribué au groupement IP13 emmené par Suez et Vinci. Le Collectif 3R, Zero Waste France et l’ensemble des associations et collectifs mobilisés contre ce projet regrettent que ce vote ait eu lieu sans que le plan alternatif proposé (planbom.org) ait été examiné, malgré les demandes de nombreux citoyens et élus.

 

Le projet IP13, incompatible avec l’ambition zéro déchet

Les associations rappellent l’ampleur inégalée du projet (coût total de 2 milliards d’euros TTC ) le montant précis de la tranche votée ce jour n’ayant pas été communiqué) et son incompatibilité avec la politique zéro déchet pourtant affichée par la Ville de Paris et d’autres collectivités membres du Syctom. Des mesures pourtant essentielles pour rattraper le retard pris sur le tri sélectif, et appliquer de la Loi de transition énergétique (notamment la mise en place du tri des biodéchets), qui rendraient inutiles la reconstruction de l’usine.

 

Les associations envisagent des recours en justice

Suite à ce vote, le Syctom devrait engager très prochainement les procédures d’obtention du permis de construire, puis de l’autorisation d’exploiter l’installation. Le Collectif 3R et Zero Waste France font d’ores et déjà savoir qu’elles se mobiliseront pendant l’enquête publique, et étudieront les possibilités de recours juridiques.

Nous aurions souhaité pouvoir aller jusqu’au bout de la discussion avec l’exécutif du Syctom et avec les élus de la Ville de Paris. Les premiers expriment un désaccord concernant nos projections chiffrées, mais n’expliquent pas pourquoi ; les seconds disent rejoindre nos objectifs, mais dans une “temporalité” différente, sans plus de précisions ” regrette Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France. “Face à l’échec de la concertation, nous sommes contraints à l’action en justice” ajoute Anne Connan, co-présidente du Collectif 3R, “nous sommes plus que jamais convaincus qu’il est de notre responsabilité en tant que citoyens de tenir bon pour éviter cette erreur monumentale”.

 

Pour en savoir plus :

PlanBom.org

http://collectif3r.org/lettre-ouverte-les-arguments-peu-convaincants-du-syctom/

 

Contacts presse :

Collectif 3R- Anne Connan Tel: 06 81 75 89 97

Zero Waste France – Flore Berlingen flore@zerowastefrance.org

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *