Consultation citoyenne du 29 juin 1


POURQUOI FAUT-IL VOTER « CONTRE » LE 29 JUIN ?

Faire pression sur le Syctom*

Nous pouvons envoyer un signal fort aux élus du Syctom et montrer que nous ne sommes pas d’accord avec ce projet gigantesque, qui peut mettre en danger notre santé et nos chances de bien vivre à Ivry. Si nous sommes suffisamment nombreux à nous exprimer, il y a peu de chances que le Syctom persiste sur l’ensemble du projet.

Deux usines sont en projet :

  • Les travaux de reconstruction ont commencé pour la 1ère, l’usine d’incinération ou UVE*, mais l’arrêt des travaux est toujours possible.
  • La deuxième usine, UVO*, est encore plus énorme que la première. C’est un tri mécano-biologique (TMB) qui prépare les ordures ménagères à l’incinération par un début de fermentation et des procédés mécaniques. Les déchets alimentaires seraient séparés, traités sur place avant d’être envoyés en méthanisation à Achères (78). Cette 2ème usine n’est pas encore votée, il est encore temps d’agir.

Si vous habitez Ivry, que vous soyez inscrit·e ou non sur les listes électorales, vous pouvez voter et donner votre avis.

– jusqu’au lundi 24 juin 2019 par internet sur https://ivryetmoi.ivry94.fr/1093/consultation-publique-projet-du-syctom-ivry-parisxiii.htm, en scannant une pièce d’identité, et une carte d’électeur ou un justificatif de domicile.

– dans 7 bureaux de vote d’Ivry-sur-Seine le 29 juin 2019 de 10h à 16h,

  •  Centre-ville, salle du conseil de l’hôtel de ville, esplanade Georges Marrane,
  •  Petit-Ivry, salle polyvalente de la Maison de quartier, place Fadwa Touqan,
  •  Monmousseau, salle polyvalente de la Maison de quartier, 17 rue Gaston Monmousseau,
  •  Marat, salle Quincey, 42 rue Saint-Just,
  •  Louis Bertrand, école Guy Môquet, 30 rue Mirabeau, Salle des petits bois, cité Louis Bertrand
  •  Ivry-Port, salle polyvalente de la Maison de quartier, 46 rue Jean-Jacques Rousseau (2 bureaux)

* Syctom : Syndicat de traitement des ordures ménagères de la région parisienne qui possède les usines de St Ouen, Issy, et Ivry-Paris XIII
* UVE : Unité de Valorisation Énergétique
* UVO: Unité de Valorisation Organique

Un projet surdimensionné et ruineux : le projet du Syctom, conçu en 2003, est un projet taillé pour le tout-incinération et le chauffage urbain, qui va réclamer cartons et plastiques à brûler pour 2 générations. Contraire à la Loi de transition énergétique et à la réglementation européenne, il parie sur l’incapacité des habitants à trier à la source et à recycler. Son coût est exorbitant: 2 milliards d’argent public, de notre argent à tous, dont 500 millions pour la reconstruction de chacune des deux usines. Cet argent, nos collectivités en ont besoin pour des emplois et de la communication pour promouvoir une politique moderne et écologique de gestion des déchets.

Un projet polluant, dangereux pour notre santé et pour le climat: comme vient de le montrer le grave incident du 31 mai dernier à l’usine d’Ivry, ces usines d’un autre âge sont polluantes (particules fines, dioxines, métaux lourds, perturbateurs endocriniens, molécules cancérigènes…), tout en contribuant au réchauffement climatique (448 000 tonnes de CO2 par an).

Un projet nuisible : la deuxième usine, l’UVO*, constitue une menace grave d’incendies et d’odeurs nauséabondes à plusieurs kms à la ronde. Ces usines accumulent les accidents: incendies (Montpellier, Varennes-Jarcy, Fos-sur-Mer), odeurs nauséabondes avec invasions de mouches (Montpellier et Angers, que les élus ont fermé au bout de 3 ans). Elles sont déconseillées voire interdites par l’Etat, pour leur manque de fiabilité, et pourtant le Syctom veut nous imposer un tonnage record européen, ici, dans une zone en pleine mutation. Aucune installation similaire à cette 2ème usine n’existe en France, ni même en Europe en zone urbaine dense comme Ivry-Paris XIII.

Les alternatives existent. Les capacités d’incinération à mutualiser sont suffisantes pour assurer la transition; des solutions plus écologiques existent pour le chauffage urbain (géothermie, biomasse, isolation des logements). Les bonnes solutions pour notre santé et pour la planète sont connues: réduire nos déchets, trier plus et mieux, à la source, les recyclables et les restes alimentaires, qui composent 75% de notre poubelle. C’est ce que propose le plan alternatif des associations Plan B’OM (www.planbom.org), qui montre qu’on peut se passer de l’incinérateur avec une politique de gestion des déchets volontariste. Ce sont des centres de tri, de recyclage et des ressourceries qu’il nous faut, comme le projet de centre de tri multi-filières proposé par la MIE dans son rapport.

La MIE, Mission d’information et d’évaluation des élu.es d’Ivry, a travaillé pendant un an sur ce dossier et ne donne pas d’avis favorable à cette usine. Aujourdhui, alors que presque tous les groupes politiques d’Ivry appellent à voter CONTRE ce projet, soutenons le courage politique et VOTONS CONTRE CE PROJET NUISIBLE. Nous ne voulons plus être les cobayes d’une politique déchets archaïque qui ne profite qu’aux lobbyes de l’incinération et qui met notre sécurité et notre bien-être en péril.

Pour notre santé, pour nos enfants, pour la planète,
NE BRÛLONS PAS NOTRE FUTUR !
le 29 juin 2019, VOTEZ CONTRE le projet du Syctom de reconstruction de l’usine d’incinération des déchets Ivry-Paris XIII


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Consultation citoyenne du 29 juin