Tract diffusé lors de la réunion de “Restitution des Assises de la Ville” du 2 février 2018


A IVRY UN GRAND PROJET INUTILE, NUISIBLE ET RUINEUX, TOUT COMME
À NOTRE-DAME-DES-LANDES !
NON, CE PROJET DE RECONSTRUCTION DE L’USINE D’INCINÉRATION D’ORDURES N’EST PAS SATISFAISANT !

Nuisible et toxique
L’incinérateur rejette des particules fines et très fines, des molécules sûrement cancérigènes – les dioxines bromées émises en quantité et non encore non réglementées – des gaz à effet de serre (contribuant au dérèglement climatique) sans parler d’autres polluants émergents.
A ce titre, les mesures effectuées à l’école voisine Dulcie September se sont révélées préoccupantes et parfois les enfants sont tout simplement confinés en cas d’incident.

Nuisible, en faisant des Ivryens des cobayes !
Après la reconstruction de l’incinérateur est prévue en deuxième tranche une usine de tri industriel des déchets. Les usines existantes de tri-mécano-biologique (Fos-sur-mer, Montpellier, Angers…) ont provoqué des problèmes graves (odeurs nauséabondes, incendies, explosions). Malgré ces échecs on prévoit de réaliser ici une usine de tri d’un nouveau type, à grande échelle en zone dense, et qui pourrait être source de risques importants.
Il n’existe aucune installation similaire en activité en France!

Ruineux avec une gabegie de dépense publique pour des profits bien privés
2 milliards d’euros d’argent public, denrée rare ! Soit largement 2 fois plus que l’estimation de l’aéroport Notre-Dame-des-Landes qui sature l’actualité.
Les puissants industriels des déchets (Suez, Véolia …) font de larges profits sans risques sur notre dos de contribuable grâce au syndicat des déchets (le SYCTOM) qui en bon cancre se complait dans la médiocrité des résultats actuels au niveau du tri pour continuer à miser avant tout sur l’incinération.

Inutile car contre la loi et méprisant la démocratie locale
De partout en France (cours d’appel de Bordeaux, Lyon …) tombent des décisions de justice contre ces installations contraires à la loi de transition énergétique (LTECV). A Ivry, des vœux adoptés en conseil municipal se sont élevés contre le projet. Pourtant le SYCTOM soutenu par la mairie d’Ivry s’obstine.
Le seul service utile aux habitants qu’était la déchetterie a disparu ne nous laissant que les nuisances de l’usine et une symbolique installation « mobile ».

Inutile car des alternatives existent
Chiffrées, crédibles, bien moins coûteuses et pourvoyeuses de nombreux emplois locaux comme le plan B’OM (planbom.org) porté par l’ONG Zero Waste France et notre Collectif 3R.

Et alors, après les assises ?
La Coopérative Citoyenne avait proposé pour ces assises un atelier thématique spécialement dédié à l’incinérateur. Curieusement cette proposition a été escamotée mais la mairie s’est trouvée interpellée sur ce sujet lors de plusieurs réunions publiques des assises.
Alors à quand un grand vrai débat contradictoire sur ce sujet majeur pour comprendre l’intérêt d’Ivry à soutenir ce projet aberrant et monstrueux ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *