Réunion-débat sur le Plan B’OM et les solutions alternatives ‪zérodéchet‬ à la reconstruction de l’usine d’incinération d’Ivry-Paris 13


Venez nombreux à la réunion-débat sur le Plan B’OM et les solutions alternatives ‪zérodéchet‬ à la reconstruction de l’usine d’incinération d’Ivry-Paris 13 le jeudi 5 novembre à 19:00 à l’Espace Robespierre à Ivry-Sur-Seine (2 rue Robespierre, voir plan plus bas).

Présentation des solutions alternatives à l’incinération et au TMB-méthanisation en Europe, en France et à Ivry-Paris 13 avec :

  • Pello ZUBIRIA du pays basque espagnol (Gipuzkoa), une province championne européenne du « zéro déchet »,
  • Jean-Pierre TAILLARD du grand Besançon (180 000 habitants) et les résultats atteints grâce à la redevance incitative,
  • Flore BERLINGEN (Zero Waste France) et le scénario alternatif à la reconstruction de l’incinérateur d’Ivry-Paris 13, le Plan B’OM.

Venez nombreux à cette réunion d’information-débat, poser vos questions aux invités, aux élus présents et au Collectif 3R.

Nous savons qu’il existe des alternatives aux projets dispendieux de traitement des déchets que veulent nous imposer les industriels avec l’aval des élus du Syctom. De grandes villes comme Milan, San Francisco, Barcelone et de plus modestes même en France nous apportent la preuve qu’en appliquant une politique volontariste de baisse des déchets nous pouvons éviter la mise en décharge et l’incinération, deux méthodes extrêmement polluantes, qui contribuent au réchauffement climatique et à la raréfaction des ressources.

La ville de Paris, qui représente la moitié des quantités de déchets traités par le Syctom, se lance en 2016 dans la voie du Zéro Déchet en expérimentant la collecte sélective des bio-déchets en porte à porte dans deux arrondissements parisiens. Nous demandons la même chose à Ivry.

Le Plan B’OM (Baisse des Ordures Ménagères), développé par les associations Zero Waste France et le Collectif 3R, propose une alternative crédible et modérée au projet faramineux de 2 milliards d’euros TTC d’argent public de reconstruction de l’usine d’incinération et de construction d’un Tri mécano-biologique avec méthanisation.

Pour 200 millions €, le Plan B’OM développe 3 gros chantiers et 12 actions de réduction des déchets et de recyclage qui vont dans le sens de la législation en vigueur, et basés sur les chiffres du Syctom : collecte séparée des bio-déchets (1/3 de notre poubelle), chantier de réduction et de recyclage des papiers et cartons, relance du tri sélectif, il s’agit de diminuer les déchets qui vont en incinération et d’aller vers une économie circulaire.

Bien que les chiffres ne cessent de baisser depuis 2000, le Syctom continue d’appuyer son projet sur des estimations de tonnages à traiter périmées et contestables. Un projet qui va nous couter très cher et qui s’annonce obsolète à peine construit en 2023.

DISONS STOP A CETTE GABEGIE D’UN PROJET INUTILE ET COÛTEUX QUI NOUS ENGAGE POUR 50 ANS
RASSEMBLONS-NOUS POUR DEMANDER LA REMISE À PLAT DU PROJET
SIGNEZ LE Plan B’OM : www.planbom.org/#je-signe

151105-Réunion-débat_Ivry-sur-Seine_hq

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *