COMMUNIQUÉ DE PRESSE Incinérateur Ivry-Paris XIII – Lettre ouverte à Philippe Bouyssou


Ivry, le 26 octobre 2018

NON, Monsieur le Maire, le Collectif 3R ne participera pas au débat contradictoire que vous souhaitez organiser le 15 novembre 2018 sur le projet de la future usine de Tri mécano-biologique ou UVO (Unité de Valorisation Organique) qui serait construite sur le site de l’actuelle usine d’incinération.

Et pourtant nous nous réjouissions de ce débat lorsque vous avez annoncé votre intention de l’organiser lors de la soirée de bilan des Assises de la ville le 2 février dernier.

Vous déclariez alors que ce débat porterait sur l’ensemble du projet des deux usines – UVE (Unité de valorisation énergétique ou usine d’incinération) et UVO -, qu’il serait public, afin que la population puisse se faire une opinion en entendant les défenseurs et les objecteurs au projet.

Vous nous proposez aujourd’hui que ce débat se fasse en vase clos avec une soixantaine de participants invités par chaque partie, ce qui ne fera en rien avancer les positions des uns et des autres et ne permettra aucunement aux habitants de se faire une opinion sur ce sujet si technique.

Mais surtout nous avions espéré que vous organiseriez ce débat avant l’enquête publique afin que la population puisse donner son avis sur la reconstruction de l’usine d’incinération en connaissance de cause.

Aujourd’hui il est trop tard, car malgré les presque deux mille avis défavorables qui se sont exprimés lors de l’enquête publique, la commission d’enquête a approuvé sans réserve le projet de reconstruction de l’usine d’incinération présenté par le Syctom. Et vous savez pertinemment, puisque vous siégez au conseil syndical du Syctom, que dans l’esprit du Syctom, les deux usines (UVE et UVO) sont indissociables l’une de l’autre.

Nous refusons de nous associer à ce semblant de démocratie qui consiste à laisser croire que le dialogue est possible alors que les décisions sont arrêtées et qu’il n’est nullement question pour les représentants du Syctom, dont vous faites partie, de les modifier.

Vous aviez pourtant le pouvoir de peser pour que ce projet soit modifié, voire supprimé, en vous y opposant, comme votre conseil municipal l’avait voté le 20 octobre 2016, vote que vous n’avez pas respecté contrairement à vos engagements. Les maires du Syctom qui se sont opposés à des projets de traitement qu’ils jugeaient nocifs pour leurs administrés ont tous eu gain de cause (Aulnay-sous-Bois, Romainville…).

Alors que chaque jour, chaque semaine, chaque mois, dans toutes les parties du monde, des décisions ambitieuses sont prises en matière de réduction des déchets, de réutilisation et de recyclage, vous préférez contribuer à perpétuer pour deux générations un modèle polluant, climaticide, dépassé.

Nous n’apporterons pas notre caution à la construction d’une usine d’incinération dont le permis de construire vient d’être attribué, et dont les travaux peuvent commencer d’un jour à l’autre; une usine forcément polluante, financièrement ruineuse, inutile selon le plan alternatif de Zero Waste France et du Collectif 3R (www.planbom.org), en contradiction avec la loi et les politiques publiques de réduction des déchets et de promotion du tri à la source et du recyclage.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.